Se tenir au courant de l’actualité scientifique

dimanche 10 octobre 2010
par  Neimad
popularité : 89%

Quels sites conseillez-vous pour se tenir au courant de l’actualité de la recherche, que ce soit dans le domaine de l’astronomie, de la physique quantique ou de l’égyptologie, pour ne citer qu’eux ? Ceux qui sont intéressés par certains sujets pourraient surveiller un site ou deux et avertir les autres quand une information importante tombe, en ajoutant un lien sur la lettre d’information par exemple.


2 votes

Commentaires

Logo de Neimad
jeudi 11 août 2011 à 18h13 - par  Neimad

Bonjour Félicien62… ou dois-je dire M. Roger Robert ?

Vous vous exprimez de la même manière (longueur des phrases, majuscule au mot REVOLUTION, arguments utilisés) et vous vous défendez de la même manière que sur le blog (tout ce que dit M. Roger Robert est génial…). Si vous n’êtes pas lui, vous vous ressemblez quand même beaucoup !

Syagrius et moi avons lu et critiqué le blog que vous nous avons indiqué, vous nous avez répondu, je crois que tout est dit. Nous pourrions continuer longtemps ainsi, mais cela ne servirait à rien de reproduire les débats houleux qu’on peut lire sur son blog. Quant à l’avis de scientifiques, l’auteur a déjà fait l’expérience et le résultat était négatif.

Vous vous êtes adressés à Projet 22 parce que vous saviez que ne prétendons pas détenir la vérité, mais vous avez eu tord de croire que nous allions adhérer à la vôtre. Nous recevons régulièrement des messages de "gourous" qui prétendent détenir la vérité dans un domaine ou un autre (la religion, la science, l’avenir, la politique…). Nous écoutons ce qu’ils ont à dire, mais nous ne pouvons pas discuter avec une personne qui refuse la critique, qui est persuadée que son interprétation seule est la bonne.

Libre à vous de croire que l’auteur va révolutionner la science, qu’il a raison dans tous les domaines qu’il aborde et que son livre est une Bible. Libre à vous de troquer votre esprit critique contre une croyance.

Logo de Félicien62
jeudi 11 août 2011 à 09h17 - par  Félicien62

Bonjour Syagrius,

  • Premièrement, je ne suis pas à la solde de M. Robert et je n’ai de quelconques intérêts à faire sa publicité sinon celle d’avoir découvert des théories hautement scientifiques dont j’ai les compétences pour certaines d’entre elles d’en évaluer leur pertinence. Je reviens sur ce point un peu plus loin.
  • Deuxièmement, je sais faire la différence entre des propos sectaires basés sur des concepts invérifiables et des propos sensés basés sur des démonstrations logiques et scientifiques. Qui plus est lorsque ces propos sont exprimés par écrit, le temps de réflexion étant disponible.
  • Troisièmement, je comprends les réactions de M. Robert, sans pour autant toutes les approuver, parce que j’ai subit les mêmes moqueries de la part de collègues et amis lorsque je leur ai annoncé que la gravitation de Newton était certainement fausse. Ces moqueries étaient bien plus aimables que celles qu’il reçoit et j’ai réussi à convaincre mes amis en montrant l’étendu du développement qui justifiait cette affirmation surprenante. Ceux qui ont eu la ténacité de lire entièrement son livre en arrivent à la même conclusion : Il y a des informations scientifiques qui peuvent entrainer - et nous sommes tous unanimes pour le dire - une RÉVOLUTION de notre connaissance.

L’entreprise qui m’emploie n’a pas pour vocation de faire évoluer les théories dynamiques de la mécanique, du moins pas pour l’ensemble de la communauté.
Responsable des calculs en "dynamique fine" - c-à-d, être capable de déterminer en tous points de trajectoires complexes dans les 3 dimensions spatiales" avec une grande précision les forces d’inerties - j’ai constaté que les valeurs théoriques étaient parfois et dans certaines conditions, un peu trop éloignées des valeurs mesurées sur site. Notre méthode de calcul a évolué en décomposant les secteurs de trajectoire et en leur attribuant des coefficients spécifiques. Dorénavant nos programmes de calcul intègrent ces abaques et sont très performants.
Lorsque je découvre que selon M. Robert, la force d’inertie varie en fonction de la direction du déplacement et que lors d’une trajectoire horizontale cette force est proportionnelle à la "raideur du mouvement", là, c’est une explication inédite en désaccord avec la théorie en vigueur mais qui semble expliquer la provenance des coefficients de mes abaques.
Ces valeurs seraient certainement très utiles à M. Robert pour démontrer cette théorie, mais elles sont le fruit de gros investissements de mon entreprise (en temps et expériences) et en font sa richesse et sa force face à la concurrence. Elles sont donc secrètes.

Lorsque vous demandez la publication dans une revue scientifique je vois que vous n’avez pas lu les 450 pages de son livre. Essayer de faire un résumé de l’ensemble me semble bien difficile. Vous pouvez toujours lui faire la proposition sur son blog.
Ce pavé est une mine d’informations et représente une somme de travail impressionnante. Vouloir obtenir gratuitement le travail d’un auteur (6 ans je crois) me dépasse totalement (toutes peines méritent rétribution). De plus le prix de ce livre est dérisoire en comparaison avec d’autres bien moins instructifs.

Dans votre conclusion vous demandez qu’il étaye/éprouve ses hypothèses or si vous l’aviez lu vous comprendriez que cette requête est infondée, tout est à l’intérieur.

Je reste un peu déçu de vos réponses, j’ai l’impression de participer aux mêmes discussions qu’il a sur son blog alors que j’attendais une évaluation des différents sujets traités avec une approche scientifique, quitte à faire appel à des spécialistes dans les différents domaines. Moi de mon coté je peux apporter des commentaires en dynamique.

Logo de syagrius
mardi 9 août 2011 à 12h06 - par  syagrius

Bonjour Félicien,

Plusieurs choses m’étonnent dans vos propos et sur le blog de Monsieurs Robert.

Je ne suis pas scientifique ainsi je ne parlerai pas de la véracité de la maes mais des propos tenus.

Quand vous parlez de ce livre, on a l’impression que c’est une bible….sur l’ensemble du blog Monsieur Robert met en avant ce livre, cette théiorie, et surtout une chose que je trouve prétentieux :

sur la page index, nous pouvons lire :

Je suis navré de le dire, mais la Science est vraiment entre les mains de petites gens.

Comment osent ils dire cela ? il n’est pas scientifique et direct accuse le monde scientifique d’être des petites gens,…..tout les scientifique dsont ans le meme sac !

J’aurai tendance à mettre se genre de monsieur dans le même sac des farfelues et autre vendeurs de rêves, mystificateur et compagnie….

Sur le site, je lis des citations de sciences et vie,, wikipédia,…la encore il existe des revues très spécialisé car science et vie n’est qu’une forme de vulgarisation…soyons plus sérieux non ?

Je ne critique le contenu même si effectivement ça semble audacieux mais la méthode, je peux lire sur la page a propos du dit site :

Ce livre est une bombe intellectuelle qui va engendrer une révolution scientifique encore jamais vu dans l’histoire de notre connaissance.

Franchement, il se prend pour qui pour votre monsieur Robert ? le mot humble a t il oublié ?

Sur la page:les-philosophes-ont-abdique-devant-les-scientifiques, nous pouvons lire :

C’est pompeux de ma part de parler de la sorte, mais mes idées ne sont ni un plagia ni même un travail de groupe. Elles sont le fruit de la réflexion en relation avec toutes les découvertes et les observations que les savants d’avant n’avaient pas à disposition. D’autres auraient pu arriver à ces mêmes conclusions s’ils avaient été critique envers chaque affirmation “irréfutable”.

Oui c’est pompeux, appelons un chat, un chat ! Ainsi, ou sont vos expériences en laboratoire…, même si vos résultats ne son pas édités dans les revues scientifiques, vous pourriez les mettre sur votre blog ? il y a certes une une théorie mais ou sont les expérimentations et surtout les tests pour éprouver cette théorie.

Sur la meme page :

Les philosophes, les sociologues scientifiques, les penseurs devraient trouver dans les Sciences revisitées les arguments qui leurs ont tant fait défaut. Ils peuvent de nouveau demander aux scientifiques d’expliquer les choses et si la compréhension n’est plus au rendez-vous, c’est le signe qu’une nouvelle dérive intellectuelle est en train de s’installer.

Vous voyez au vue de ce blog, des propos tenues et de cette arrogance envers les scientifiques et la science, je ne peux que penser que Monsieur Robert attend une forme de reconnaissance d’un monde qu’il ne fait que critiquer…

Sentiment de complot
Sur l’ensemble du blog, nous constatons que Monsieur Robert se sent en permanence oppressé/discrédité par les scientifiques et parle de scandes de la raison. Pourquoi une telle perte d’énergie ? cet outil est souvent utiliser dans les milieux sectaire : Paranoïa, complot…..
ce que je peux lire c’est surtout des étudiants de haut niveau qui semble bien s’amuser en ridiculisant l’auteur qui semble ne pas s’en rendre compte !

Remarque sur la mise en ligne de l’information :

Sur le site : http://www.roger-robert.com nous voyons direct le prix du livre et une présentation de celui-ci.

Une question me taraude, si l’auteur n’est pas vénal ou souhaite montrer aux mondes ses découvertes, pourquoi ne met il pas son livre en téléchargement gratuit ? ou mettre le livre en ligne ?

Proposition

Je propose à l’auteur d’étayer ses hypothèses, et de tenter de les publier dans une revue scientifique sous le contrôle de spécialistes.
S’il n’arrive pas à se faire publier, nous pouvons le faire ici après un contrôle par des spécialistes dont nous nous chargerons de prendre contact.
C’est le seul moyen de montrer qu’il a vu juste, sinon c’est trop facile de dire que c’est une révolution scientifique.

Car au final entre croyance et les propos, il n’y a qu’un pas. Ainsi il faut éprouver cette théorie sinon effectivement il ne sera pas pris aux sérieux et surtout il perd trop de temps à se justifier comme par exemple :
http://www.knowtex.com/posts/dossie…

Tout le monde lui reproche son arrogance, son dénie des scientifiques et lui demande d’étayer/éprouver ses hypothèses, alors qu’attend il ?

Logo de Félicien62
mardi 9 août 2011 à 11h08 - par  Félicien62

Merci de votre promptitude dans votre analyse qui ne répond cependant pas exactement à mes attentes. En effet, à la lecture de votre commentaire il me semble que vous basez vos conclusions autour des éléments disponibles sur le blog de Monsieur Robert et non pas sur l’étendue des développements de son livre. Et là, à mon avis, il n’est pas vraiment possible de prendre une position catégorique.

Sa théorie du MAES m’a franchement convaincu car j’ai eu la chance de rencontrer M. Robert au salon du livre de Genève où j’ai découvert ses théories et les explications qu’il donne à la matière et surtout aux formes particulières des molécules. Les pages de son livre traitant du sujet sont même disponibles en format pdf sur le blog.
De ce modèle de l’atome, qui me chagrinait tant que j’imaginais l’électricité par un déplacement d’électrons, l’éther prend une consistance sous forme d’électrons libres. De ce concept, la démonstration, assez ardue, du principe de pesanteur m’a convaincu qu’il y a quelque chose de solide là derrière.
Les explications qui suivent sur la masse, "le poids effectif et le poids unifié", comme il les nomme, me paraissent tellement sensée qu’elles me semblent exactes. Je suis même plus catégorique, elles sont trop logiques pour les supposer fausses.
L’éther est par conséquent le générateur du champ de pesanteur et se déplace avec la terre, donc les expériences que vous citez deviennent obsolètes. De nombreux commentaires en parlent déjà.

La suite du livre traite des sujets que je connais bien (que je pensais bien connaitre) l’étude de la dynamique des solides. Encore une fois, les surprises sont au rendez-vous avec son approche par des graphiques spatiaux. Je n’imaginais pas qu’un doute était permis à l’encontre de l’accélération, mais les preuves sont parfaitement expliquées dans le livre.
Les démonstrations sur les objets en rotation sont plus que convaincantes, car elles retrouvent aisément des relations vérifiées.
Je suis prêt à développer davantage les points forts de ses théories si vous le désirez, car ce sont eux qui m’interpellent à savoir pourquoi ils ne font pas plus de remous au sein des professionnels du calcul dynamique. C’est pour cette raison je suis les pérégrinations de M. Robert sur son blog et d’autres forum où il intervient.

Concernant la méthode scientifique selon le philosophe Carl Popper, je pense qu’il a répondu à juste titre sur l’interprétation à donner à la réfutabilité dans l’un de ses articles ou dans des commentaires (je ne sais plus).
La simplicité de ses explications et démonstrations méritent une réelle confrontation avec les idées admises comme vérifiées. Vos arguments en citant Dieu ou le Diable me laissent perplexe, ils sont loin d’être mentionnés dans le livre.

C’est sur mon temps libre que j’ai interpelé, de mon propre chef, différents sites scientifiques comme le vôtre, et actuellement vous êtes le premier à donner une suite, mais celle-ci n’est pas exactement à la hauteur de mes attentes. Les arguments présentés sont ceux que j’ai déjà lu maintes fois et les réponses de Monsieur Robert sont plus plausibles que ceux qui démontreraient ses erreurs.
Je vous l’ai écrit, je ne suis pas spécialiste de la physique nucléaire, mais mon sens critique sait faire la part des choses entre ce que je comprends et des affirmations invérifiables de la part de spécialistes.
Pour que je doute des théories des "sciences revisitées" il me faudrait des preuves plus conséquentes et il semble que ceux qui sont en mesure de le faire ne veulent pas les aborder dans leur ensemble.

Je reste donc persuadé qu’il y a quelque chose d’important dans ce livre et parfaitement utile dans ma profession et donc pour la science.

Logo de Neimad
mardi 9 août 2011 à 02h01 - par  Neimad

A voir, pour l’instant je vois les théories d’un auteur qui remet en cause la loi d’attraction universelle de Newton, la relativité d’Einsein, le mouvement brownien des gaz et l’histoire géologique de la terre.

D’après son blog, il se base sur trois théories (non vérifiées) : la théorie MAES, de son invention, qui concerne les atomes ; la théorie MOND, qui est une alternative au concept de matière noire (en supposant l’existence de neutrinos) ; l’existence d’un "éther" à la place du vide.

Le problème, c’est que les savants se sont déjà battus au 19e siècle pour prouver l’existence de "vents d’éther" qui devaient véhiculer la lumière jusqu’à la Terre, car ils n’arrivaient pas à concevoir le déplacement dans le vide. L’expérience la plus célèbre fut celle de Michelson et Morley qui se solda par un échec. Il n’y a pas d’éther et Einstein a montré la constance de la vitesse de la lumière dans le vide.

Voir http://ids-ge.ch/spip.php?article1039 et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Michelson-Morley

Sans être spécialiste de la question, je remarque cependant que l’auteur s’en prend à la méthode scientifique décrite par le philosophe Karl Popper, selon laquelle toute théorie doit pouvoir générer une expérience capable de la réfuter. Si l’expérience réfute la théorie, la théorie est fausse, il faut changer d’explication. Si l’expérience ne la réfute pas, la théorie n’est pas vraie pour autant, elle est vraie jusqu’à la science développe une explication plus large ou plus complexe du phénomène (par exemple pour la description des mouvements des corps dans l’espace : Galilée est dépassé par Newton qui est dépassé par Einstein).

Or, l’auteur dit (je cite) :

"L’ensemble de ma démarche a consisté à confronter sans cesse mes idées avec TOUTES les expériences connues, dans TOUS les domaines de la science.(…). Donc c’est en analysant le MAES dans toutes les situations des expériences (que je connaissais ou que je complétais par des recherches tous azimuts) que j’en arrivais à établir le MODÈLE répondant à toutes les expériences et que plus rien ne pouvait réfuter." (c’est moi qui souligne)

Est-il besoin de continuer ?

L’auteur n’étant pas un scientifique dans un laboratoire de recherche, il n’a pas pu vérifier ses théories et ne donne aucun résultat quantitatif. Mais cela ne semble pas poser de problème à l’auteur qui ne propose aucune expérience pour vérifier ses théories. Il veut simplement qu’on n’admette son explication comme étant la meilleure, sous prétexte qu’elle est simple (principe du rasoir d’Ockham) et qu’elle explique un grand nombre de phénomènes. Mais :

1° une théorie n’est pas simplement "vraie" parce qu’elle est simple (sinon il suffirait de répondre à toutes les questions "parce que Dieu l’a voulu ainsi", il n’y a pas plus simple)

2° l’accumulation des exemples n’est jamais une preuve suffisante. Je peux donner mille exemples de témoignages de sorcières au moyen âge à l’époque de l’Inquisition, cela n’est pas une preuve suffisante pour affirmer que les sorcières existaient et qu’elles forniquaient avec le Diable !

Nous ne disons pas que la science a toujours raison mais le discours que tient l’auteur sur les atomes, par exemple, décrit des phénomènes observés en laboratoire sans remettre en cause les formules utilisées par les physiciens pour prédire le comportement des atomes. Si le modèle défendu par l’auteur ne change rien dans la pratique, si les tubes cathodiques et les GPS fonctionnent aussi bien avec la théorie de l’atome qu’avec celle du MAES, comme le signale quelqu’un dans un commentaire, pourquoi les scientifiques du monde entier adopteraient-ils le modèle et le vocabulaire inventés par l’auteur ?

A défaut de décevoir l’auteur, il n’y aura pas la révolution attendue, et à défaut de vous décevoir, ces théories semblent bien inutiles…

Nous vous saurons gré de vos remarques, critiques et suggestions…

Logo de Félicien62
lundi 8 août 2011 à 16h08 - par  Félicien62

Bonjour,

Que pensez-vous des théories de Monsieur Robert, inscrites dans son livre "Les Sciences revisitées" et visibles en partie sur son blog à l’adresse :
http://rogerrobert.unblog.fr

Pour ma part, j’ai lu son livre et j’avoue honnêtement que j’adhère parfaitement à l’ensemble de ses travaux et plus particulièrement ceux en relation avec ma formation et ma profession, c’est-à-dire toutes les études dynamiques des mouvements.

Le modèle de l’atome avec ses électrons statiques autour du noyau, qu’il nomme MAES, me plait beaucoup et les explications qu’il donne semblent être cohérentes. Mes connaissances de la physique de l’atome se résumant à celles reçues lors de mes études, je me considère incompétent dans le domaine. Les intervenants sur son blog n’ont pour l’instant pas montré d’erreurs grotesques de sa part et ils semblent tous refuser de comparer les modèles atomiques de manière objective.

Je viens de découvrir ce forum et m’y suis inscrit pour soulever ce débat, car ce livre a ébranlé mes convictions sur notre connaissance scientifique et ne comprends toujours pas pourquoi il ne fait pas plus de bruit.
Merci de vos réponses.

Publications

Brèves

23 octobre 2010 - Compter Twitter

Désormais, vous pouvez suivre l’actualité de projet22 sur twitter : Twitter

11 octobre 2010 - Compte Facebook

Un compte facebook a été mis en place afin d’avoir une ouverture et une facon agréable de (...)