Indignez-vous ! de Stéphane Hessel

dimanche 27 février 2011
par  Neimad
popularité : 88%

Vendu à 3 euros, ce petit livre de moins de 28 pages est le phénomène littéraire de la rentrée 2011. Avec plus de 500 000 exemplaires vendus, il détrône le Goncourt de Michel Houellebecq. Stéphane Hessel renoue ainsi avec la tradition des pamphlets et des manifestes.


JPEG - 28.5 ko


Ce petit livre est un cri d’espoir. Un cri poussé par un monsieur de 93 ans qui a réchappé aux camps de la mort et participé à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948.


Un cri d’espoir, parce qu’il nous rappelle qu’au lendemain de la guerre, dans une France détruite, le Conseil National de la Résistance avait construit un programme courageux : la Sécurité sociale, l’indépendance la presse, la nationalisation des sources d’énergie (l’électricité, le gaz, le charbon) et des grandes banques.

La force de ce cri, selon Stéphane Hessel, c’est l’indignation face aux injustices. Certes, et l’auteur le souligne, hier s’indigner était plus simple : le nazisme, le capitalisme, le stalinisme, la décolonisation… Aujourd’hui, le monde est devenu plus vaste et plus complexe, mais l’on peut repérer deux sujets principaux :

1. "L’immense écart qui existe entre les très pauvres et les très riches et qui ne cesse de s’accroître."

2. "Les droits de l’homme et l’état de la planète". En particulier la situation de la Palestine.

Pour l’auteur, la violence est parfois compréhensible, mais elle est inefficace. Le seul moyen efficace reste une action non-violente, car elle amène le soutien des peuples.

Comment agir ? Stéphane Hessel cite pour exemple des ONG telles qu’Attac, la Fédération international des Droits de l’homme, Amnesty International.

Pour lui, la barbarie fasciste n’a pas disparu. Elle porte simplement d’autres masques. Le sort réservé aux sans-papiers en France ces derniers années est l’un de ces masques.

Ce livre appelle en outre trois remarques :

1 - Le format original de ce livre est adapté au monde des "hommes pressés" ou nous vivons, il va droit à l’essentiel. C’est un format pour l’action, pour des textes engagés. C’est aussi celui qui a été choisi pour le "Manifeste d’économistes attérrés" paru au même moment et dont nous reparlerons dans un prochain article.

2 - Malgré la clarté de l’expression, la portée politique de ce livre déçoit un peu. Il peut se résumer de la manière suivant : "Ce que les Résistants ont fait, nous pouvons le faire encore !". Les pistes concrètes sont assez maigres. Faut-il manifester, par exemple ? Rejoindre la Ligue des droits de l’homme ? Est-on en devoir de démonter les McDo ou d’arracher les plants de maïs transgéniques ? La partie du texte sur la violence est peut-être la plus intéressante.

3 - Les solutions d’hier sont-elles bonnes pour le monde actuel ? Quand il parle de l’état de la planète, par exemple, S. Hessel n’aborde que les questions sociales, il laisse l’écologie de côté. Peut-être parce qu’il considère que les questions sociales sont plus importantes ?

Malgré ces critiques, le livre de Stéphane Hessel donne le ton. On peut supposer que les intellectuels et les politiques produiront bientôt d’autres "manifestes" pour des idées diverses, pour le plus grand bien du débat public.

___

Ce monde est à nous, changeons-le !


10 votes

Commentaires

Logo de Dady
mercredi 6 mars 2013 à 10h00 - par  Dady

Stéphane Hessel est mort. Tous les journaux titrent "Stéphane Hessel, l’humaniste" ou ses variantes. Cela nous renvoie à la question de l’humanisme comme on peut le voir sur votre site…

Publications

Brèves

28 mars 2011 - Les Incas sont sur France 5

Un documentaire sur les Incas, ce soir sur France 5, à 23h40. L’orientation de ce documentaire (...)

21 mars 2011 - "Les premiers pharaons" sont sur France 5

Dans le cadre de la série "Civilisations disparues", France 5 rediffuse ce soir le 21 mars à (...)

7 mars 2011 - Civilisations disparues sur France 5

Civilisations disparues. Le mythe de Troie. Film de Jens Nicolai (Allemagne, 2009). Un (...)

22 octobre 2010 - 2012, la conspiration de l’apocalypse

D’abord intrigué par la lecture d’un article annonçant la fin brutale et inexpliquée de la (...)

13 octobre 2010 - Utopiales 2010

La prochaine édition des Utopiales, festival international de science-fiction de Nantes, aura (...)